Beaux-Arts 1939-1945 : Les Arts sous l'occupation

7,50 €

Ce hors-série retrace la vie et les réalisations des créateurs pris dans le maelström de la guerre. De juin 39 à juin 40 ils se heurtent d'abord à la censure instituée par le gouvernement français. Ensuite, sous l'Occupation, à la mise au pas instituée par la Propaganda Staffel allemande qui exige que des rangs des artistes, des cinéastes, des écrivains soient exclus les Juifs et que les créateurs « agréés » ne mettent jamais en cause les idées nazies. En outre il leur faut faire face à l'autre censure, celle de Vichy, qui prône le retour à la terre, à la famille, aux valeurs chrétiennes et pourchasse les idées « qui nous ont fait tant de mal ».
Des idées fort éloignées de la majorité des artistes français. Miracle ou pas, on est stupéfait quand on dresse le bilan final de cette période et de l'incroyable créativité qui s'est déployée en France en dépit de difficultés pratiques rencontrées par ces hommes acharnés à survivre. Matisse, Braque, Picasso, Max Ernst, Picabia, Derain pour la peinture, mais aussi Carné, Prévert, Clouzot, Becker pour le cinéma, Guitry, Claudel, Sartre, Camus pour le théâtre : que d'œuvres en bonne place aujourd'hui au Panthéon des arts français !

Les occupants pendant cette époque ne se sont pas gênés : vols, « aryanisation », destruction de chefs-d'œuvre, censure. Et donc en filigrane, l'éternelle question : fallait-il pour l'honneur de la France que ces artistes, à l'instar de René Char, cessent de publier, se réfugient dans l'anonymat, oublient pour un temps expositions et galeries ? Qui fut collabo, qui ne le fut pas ? En 1945, la Justice aura bien du mal à ranger les créateurs d'un côté ou l'autre de cette frontière mouvante.

Caractéristiques

Coédition Le nouvel Observateur
Paru le 4 octobre 2012

Nombre de pages
116
Dimensions
23 × 30 cm
Editeur
Beaux-Arts
Catégories
Librairie, Guides
Beaux-Arts 1939-1945 : Les Arts sous l'occupation
Beaux-Arts 1939-1945 : Les Arts sous l'occupation