Les Invalides. L'État, la guerre, la mémoire

15,10 €

En 1670, Louis XIV ordonne la construction, aux portes de Paris, d'un «hôtel» destiné à accueillir les anciens soldats de l'armée royale. La grandeur du monument, œuvre des architectes Libéral Bruant et Jules Hardouin-Mansart, le rapide et durable succès de l'institution, tout à la fois hospice, caserne, couvent, hôpital et manufacture, servent le prestige de la monarchie française. Sous le Consulat puis l'Empire, Napoléon, protecteur de l'Hôtel, réorganise l'institution et transforme l'église Saint-Louis des Invalides en panthéon militaire national. Une évolution consacrée en 1840, par l'édification, sous le Dôme, du tombeau de l'Empereur. Nécropole des héros de la Patrie, les Invalides deviennent aussi, à partir de la fin du XIXe siècle, un conservatoire des armes. Définitivement constitué en 1905, le musée de l'Armée possède aujourd'hui l'un des ensembles patrimoniaux les plus riches au monde. Armes et armures des anciennes collections royales, uniformes, trophées et drapeaux saisis à l'ennemi lors des campagnes militaires mais aussi souvenirs des deux guerres mondiales offrent un panorama complet de l'histoire militaire française.
François Lagrange et Jean-Pierre Reverseau nous conduisent à la découverte des Invalides, haut lieu de la mémoire nationale.

Caractéristiques

François Lagrange, Jean-Pierre Reverseau

Nombre de pages
128
Date de parution
20/04/2007
Dimensions
125 x 178 mm
Editeur
Gallimard
Catégories
Librairie, Livres généraux
Les Invalides. L'État, la guerre, la mémoire
Les Invalides. L'État, la guerre, la mémoire