France-Allemagne(s), 1870-1871. La guerre, la Commune, les mémoires

35 €

La guerre de 1870-1871 constitue un moment fondateur dans la relation franco-allemande, autour de laquelle se noue, à l'époque, l'avenir de l'Europe. Elle met un terme à un équilibre fondé sur la prépondérance de la diplomatie, les grandes puissances étant collectivement responsables de la paix.

Ce conflit oppose un pays qui construit son unité depuis des siècles et l'a consolidée au gré de la succession des régimes politiques, à un autre, composé d'États plus jeunes, qui ne s'est pas encore véritablement constitué. En France, les premières défaites entraînent la chute de l'Empire et la proclamation de la République. Les tensions sociales préexistantes et l'élan de patriotisme soulevé par l'invasion allemande conduisent à la Commune de Paris et à une guerre civile. En Allemagne, la victoire parachève l'unification du pays, que symbolise la proclamation de l'Empire dans la galerie des Glaces à Versailles en 1871. De part et d'autre, la diversité et la multiplicité des mémoires de la guerre, françaises et allemandes, officielles ou personnelles, permettent de saisir l'impact durable du conflit sur les sociétés.

Ces événements, valorisés par un double regard français et allemand, s'inscrivent dans une perspective chronologique plus longue (1815-1919) qui en révèle les racines comme la portée, permettant d'en saisir les enjeux sociaux, économiques, militaires, culturels, géopolitiques, technologiques et idéologiques.

Caractéristiques

Édition publiée sous la direction de Mathilde Benoistel, Sylvie Le Ray-Burimi et Christophe Pommier
Coédition Gallimard / Musée de l'Armée
Albums Beaux Livres, Gallimard
304 pages, 350 ill., sous couverture illustrée, 195 x 255 mm

Catégories
Librairie
France-Allemagne(s), 1870-1871. La guerre, la Commune, les mémoires
France-Allemagne(s), 1870-1871. La guerre, la Commune, les mémoires